Vertiges, surdité, acouphènes, troubles de l’équilibre

Vertiges, surdité, acouphènes, troubles de l'équilibre
Vertiges, surdité, acouphènes, troubles de l'équilibre

  • Hôpital Américain : consultations privées 

  • Hôpital Salpetrière : consultation public Otoneurologie

  • CESEM : mise en place de projets de recherche clinique innovateurs à retombées cliniques

 

Qu'est-ce que l'otoneurologie ?

L’otoneurologie est une spécialité centrée sur les pathologies de l’oreille interne et du nerf facial. L’oreille interne joue un rôle essentiel dans l’audition (via la cochlée et les voies auditives centrales) et l’équilibration (via le système vestibulaire périphérique et central).

Le système auditif

Toute dysfonction se traduit par une surdité, soit de transmission (pathologie de l’oreille moyenne), soit de perception et des acouphènes (pathologie de l’oreille interne). Le diagnostic précis de la maladie en cause se fait via différents tests (audiométrie tonale, vocale, potentiels évoqués auditifs) et parfois une imagerie (scanner des rochers, IRM cérébrale centrée sur les conduits auditifs internes). Le diagnostic de la pathologie en cause est essentiel pour adapter au mieux le traitement, qui peut être chirurgical ou médical.

systeme auditif
systeme auditif

Le système vestibulaire

Il joue un rôle dans les réactions d’équilibration (via les réflexes vestibulo-spinaux) et la stabilisation de l’image du monde visuel sur la rétine (via les réflexes vestibulo-oculaires). Toute pathologie unilatérale se caractérise par l’apparition de vertiges rotatoires, nausées, voir vomissements et des sensations d’instabilité. Les vertiges sont une pathologie fréquente et invalidante, qui peut relever d’une maladie périphérique comme l’hydrops vestibulaire, la maladie de Ménière, une névrite vestibulaire ou des vertiges positionnels bénins secondaires au déplacement d’otoconies dans les canaux semi-circulaires. L’évaluation de l’origine des vertiges et des sensations d’instabilités nécessite la réalisation d’examens approfondis (vidéonystagmographie, potentiels évoqués myogéniques, équitest) afin de metre en place un traitement efficace.

Le nerf facial

Le nerf facial est le nerf qui commande la motricité de la face. Il peut être le siège de tumeurs bénignes, de démyélinisations ou d’infections virales. Toute paralysie faciale partielle ou complète nécessite un traitement rapide après évaluation électrophysiologique.