Médecine ORL préventive

Les vertiges et les troubles de l’équilibre conduisent à se poser la question de la raison de leur survenue, du mode de prévention éventuel et des nouvelles stratégies thérapeutiques utiles.

équilibre
équilibre

Aspects nutritionnels

Il faut souvent se poser la question de la qualité nutritionnelle du patient qui vient en consultation pour une pathologie de l’oreille interne. Un interrogatoire sérieux permettra de contrôler son indice de masse corporelle (ou IMC), la qualité du sommeil. Un bilan oligoscan permettra aussi de déterminer avec grande précision la qualité des réserves en oligoéléments et en métaux lourds. Il s’agit d’un examen simple fait au cabinet et dont les résultats apparaissent sous forme numérique en moins de deux minutes. Ils orienteront la prise de sang éventuelle visant à déterminer cette fois les anomalies biologiques correspondantes ou autres.

U-Balance

La mobilité joue un rôle essentiel dans la longévité. Mobilité, fluidité et équilibre sont essentiels en médecine préventive dans nombre de maladies incluant certaines pathologies de l’oreille interne.

L’équilibre dépend de l’intégration de trois types d’informations sensorielles : les entrées vestibulaires, les entrées proprioceptives et les entrées visuelles. Ces différentes informations sensorielles sont traitées au niveau des noyaux vestibulaires, du thalamus et de différentes zones corticales. Il existe une redondance des différentes informations sensorielles à chaque niveau du système nerveux central,  du tronc cérébral au cortex, afin de favoriser l’équilibre au cours des mouvements de la tête, des yeux et du corps.

La quantification de l’équilibre est essentielle car elle va permettre de mieux déterminer le degré de mobilité du patient, essentiel à sa bonne qualité de vie et aussi à déterminer ses potentiels risques de chutes, dont on connaît les risques fatals à moyen ou long terme.

Il inclut 12 items :

 

1) Questionnaire dizziness Handicap Inventory Eval*Go

Questionnaire dizziness Handicap Inventory
Questionnaire dizziness Handicap Inventory

2) Une appréciation de l’Indice de Masse Corporelle (IMC)
3) Une quantification du système vestibulaire par un videohead impulse test (vHIT)
4) Une appréciation de la proprioception à l’aide d’un vibrateur de 128 Hz
5) Une appréciation de la force musculaire dans les quadriceps : on demande au patient de synchroniser des squatt (pliez les genoux à 90° et remontez en position genoux tendus, talons enfoncés dans le sol) au rythme d’un ordinateur oendant deux minutes
6) Une quantification de sa résistance au stress (synchronisation de sa respiration au rythme d’un ordinateur)
7) Un maintien de son équilibre sur un pied yeux ouverts en fixant une cible devant lui à 1m50 de lui une minute bras le long u corps et en levant les bras. Il fera cela sur chaque pied.
8) Un test de piétinement yeux ouverts et yeux fermés durant 50 pas. Un système androide permet de calculer la fréquence, l’amplitude et les arrêts éventuels.
9) En conditions yeux fermés, le patient devra également répondre à de courtes questions tandis qu’il effectue des steps sur place.

10) Appréciation du niveau énergétique : le patient devra faire trois sauts sur place avec un capteur placé sur le haut de la tête
11) Le maintien sur tapis mousse placé sur une wbb en conditions yeux ouverts et yeux fermés
12) Le maintien sur un tapis mousse tandis qu’une scène visuelle bougeant à différentes vitesses en 3D de 0,1UA à 0,4UA est placée devant ses yeux à l’aide d’un oculusrift

 

Un monitoring du rythme cardiaque est effectué durant toute l’évaluation à l’aide d’un capteur placé sur le sternum.

Au terme de ce bilan, un score est attribué pour differents items :

 

  • Energie,
  • Force musculaire,
  • Cognition-stress, Equilibre,
  • Sensori-dependance.


Des séances de rééducation sont prescrites ciblées sur les insuffisances à améliorer. Le but sera de permettre au patient de retrouver une mobilité et une stabilité aussi bonne que celle qu’il avait 20 ans auparavant.