MEDECINE ESTHETIQUE DU VISAGE

Toxine botulinique

Comblements de rides

Fils de suspension

Radiofréquence

Traitement par toxine botulique

La toxine botulique en pathologie (Hypertonie musculaire résiduelle après paralysie faciale périphérique)

La toxine botulinique est utilisée dans le traitement des paralysies faciales à distance de l’accident initiale lorsque se développe une hypertonie musculaire ou des syncinésies. Le traitement consiste en l'injection de petites quantités de toxine botulique dans les muscles atteints. Le principe d’action de la toxine botulique est la mise au repos transitoire de certains muscles du visage. Ceci a pour effet de redonner à l ‘hémiface lésée un aspect symétrique à l’hémiface saine.

La toxine botulique en médecine esthétique

La toxine botulinique est utilisée pour diminuer les rides profondes comme les rides frontales et notamment la ride du lion située entre les deux sourcils. La disparition des dies d’expression disgracieuses dure trois à quatre mois.

Les injections anti-rides

Les injections anti rides comprennent maintenant de nombreuses molécules telles l’acide hyluronique, l’ acide poly-L-lactique : ce sont des volumateurs qui pour certains, comme l’acide poly-L-lactique, favorise la synthèse de collagène au niveau de la zone injectée. Ces molécules sont naturellement biodégradables.

Les multi injections vitaminées s’effectuent principalement pour atténuer les effets liés aux expositions solaires répétées.

Les fils de suspension

Les fils de suspension peuvent être posés sous anesthésie locale au point d’entrée et de sortie. Ils peuvent être posés en L ou en V. Ils permettent d’avoir un effet tenseur sur la peau du visage, qui peut se prolonger à plus long terme par la synthèse de neocollagene, grâce à des cônes qui sont le long des fils et qui libèrent de l’acide poly-L-lactique.

La radiofréquence

RF MONO et BIPOLAIRE VISAGE
RF MONO et BIPOLAIRE VISAGE
COAX---frontale
COAX---frontale

Le système volumétrique de la radio fréquence permet de chauffer entre 65 et 75°C, température à laquelle le collagène se dénature. Les modifications sont observées immédiatement après le traitement et sont dues aux perturbations des liaisons hydrogène sous l’effet de la chaleur, ce qui change la structure en triple hélice de la molécule de collagène et provoque la contraction de cette dernière.

 

Les effets de la RADIO FREQUENCE :

 

La chauffe du tissu conjonctif par un courant alternatif dépend de :

 

  • La MACHINE L’Amplitude et la fréquence des vagues (puissant générateur de 350 W de 0,3 à 1 MHz pour le contour du visage, le lifting de la peau, la dissolution de la graisse).
  • LES PROPRIETES ÉLECTRIQUES du patient Concentration d'électrolytes, de l'eau, la température, etc.
radiofrequence avant
radiofrequence avant
radiofrequence après
radiofrequence après